Partagez
Aller en bas
Admin
Admin
Messages : 40
Date d'inscription : 18/10/2017
http://maison-commune.forumactif.com

Re: Discussion suite à Lyon 26 février 2018 :la place de l’agrément dans la maison nouvelle

le Ven 23 Mar - 8:46
Dans cet esprit, l'intérêt de demander son agrément, outre l'intérêt du processus lui-même, serait de pouvoir participer aux activités du GIS des agréés. si les agréés ne font rien et n'investissent pas leur GIS, ça ne sera pas attractif !

Pour la procédure, je me demande si elle ne devrait pas inclure des practicums. A voir avec les actuelles commissions d'agrément.

_________________
Emmanuelle
Loïc Benoist
Localisation : Paris
Messages : 76
Date d'inscription : 23/10/2017

Agrément ou pas ?

le Jeu 22 Mar - 19:50
Agrément ou pas ? 

Vu les débats que cette question suscite depuis le début, elle est pertinente mais difficile à trancher.
Ne pas oublier que l'agrément est une question franco-française qui nous distingue des autres pays européens ; pour l'EAGT, elle n'a pas de sens, pas d'actualité. L'agrément n'interfère pas dans une reconnaissance de nos membres pour une adhésion en tant qu'OM ou NOGT. 

Je ne vois pas l'agrément comme une condition immédiate pour adhérer ni comme obligation à remplir dans un délai n.
De mon point de vue. Il aurait plus de sens comme un cheminement personnel au cours de sa pratique et de son investissement dans l'association ; une possibilité mais pas une obligation dans son parcours, son évolution personnelle ; ce qui n'empêche pas l'invitation à aller se présenter devant ses pairs. Ce ne serait pas un titre, ni un diplôme, … 

Tout à fait favorable à la création d'une pièce dédiée à l'agrément dans la maison commune. Une pièce vide où il sera possible de … qui sera habitée ou pas, aménagée par les futurs occupants. Les commissions d'agrément des 2 associations pourront y amener leurs acquis, leurs expériences. Et les habitants de la nouvelle maison définiront ce qu'ils veulent : pas d'agrément ou agrément selon les critères qu'ils détermineront.

Loïc
Admin
Admin
Messages : 40
Date d'inscription : 18/10/2017
http://maison-commune.forumactif.com

Re: Discussion suite à Lyon 26 février 2018 :la place de l’agrément dans la maison nouvelle

le Sam 3 Mar - 15:06
Une des grandes difficultés du système actuel est l'exigence d'un nombre d'heures de pratiques supervisée. Ce nombre, assez important, ne permet pas à un thérapeute qui travaille à temps partiel de demander son agrément car il lui faudrait des années pour atteindre le nombre d'heures de pratique requis. Ce genre de situation va se multiplier parce que la profession est de plus en plus précarisée et beaucoup de thérapeutes débutants sont obligés de garder une 2e activité professionnelle.
Je propose que :
- les statuts ne mentionnent que l'existence d'une procédure d'agrément et du pôle Agrément, et que toutes les précisions soient dans le RI
- que soient prévues différents cas de figure : un nombre d'heure de pratique pour un thérapeute sans autre activité professionnelle, et pour les thérapeutes à temps partiel des documents justifiant d'une pratique déclarée et continue durant un nombre d'années à définir (3 ans ? 5 ans ?)

Je suis d'accord avec le fait de dissocier l'agrément de l'engagement associatif. Dans ce cas, les agréés ne sont pas une catégorie particulière de membres, et il n'y a pas d'obligation de réserver certains postes aux agréés (à l'exception des membres du pôle agrément).

_________________
Emmanuelle
admin2
Localisation : Grenoble
Messages : 63
Date d'inscription : 19/10/2017

Discussion suite à Lyon 26 février 2018 :la place de l’agrément dans la maison nouvelle

le Sam 3 Mar - 13:08
Ce thème est issue du CR de la reunion de Lyon dont vous pouvez trouver le contenu complet : CLIQUEZ ICI

A - Travail expérimental sur un pôle : le pôle agrément est choisi comme modèle

Retour du sous-groupe :

Quel est le sens de l’agrément
Qui agrée, qui agrée-t-on ? Comment ?
Éléments de verticalité :
Principe de base tout gestaltiste sera interpellé ou invité à rejoindre un processus d’agrément
Eléments d’horizontalité :

3 pôles d’agrément
- Gestalt-thérapeute
- GPO - Gestalt praticien dans les organisations
- Formations

Tenir compte des travaux préalables réalisés dans le cadre des commissions antérieures ou groupe de travail.
Le groupe de travail, initialisé par le CEG-t, a fait en octobre ses propositions sur le processus d’agrément de formation. Ce groupe était composé de membres d’instituts dont la formation est agréée et d’autres membres du collèges.
Risque de tension.
Possibilité de créer un GIS sur les critères d’agrément pour les faire évoluer ensuite.

Débat avec le groupe :
Idées émergentes : se sentir légitime, forme de travail continu, reconnaissance de soi et de la discipline, éviter de se sentir adhérent de 2ème zone si pas agréé, revenir sur le processus d’agrément, l’agrément aujourd’hui est un processus élaboré avec le temps, le sens de l’agrément comme une invitation possible au cours de sa pratique.
Comment apparaître devant l’autre, processus de croissance de l’être thérapeute, dissocier l’agrément des 5 critères pour laisser aller « l’intention de … » (l’agrément serait alors déplié dans les statuts, au sein d’un pôle, …), au-delà de sa formation initiale évoluer vers la confrontation à la communauté en sortant de l’entre-soi, gommer dans les statuts l’objectif associatif de l’agrément pour en faire un objectif personnel, place de la co-vision, de la supervision, de la post formation
Si l’agrément est une obligation : comment agréer tout le monde en peu de temps ? (plusieurs centaines de personnes)
Les discussions entre SFG et CEGT sur l’agrément faisaient apparaître un fond commun.
La supervision suffit-elle ? Attention : lien financier entre le GT et son école ou son superviseur : la commission agrément est un tiers sans lien financier.
Le groupe de Lyon se questionne sur la pertinence de maintenir l’agrément comme critère d’adhésion (obligation, invitation, possibilité ?) : besoin de temps pour continuer le débat sur ce sujet car les avis divergent.
Contenu sponsorisé

Re: Discussion suite à Lyon 26 février 2018 :la place de l’agrément dans la maison nouvelle

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum