Partagez
Aller en bas
Loïc Benoist
Localisation : Paris
Messages : 76
Date d'inscription : 23/10/2017

Re: Débats sur CR Nantes : Nouvelle orientation d'horizon18

le Jeu 12 Avr - 22:11
Nouvelle orientation d'horizon.18 ?

Je ne comprends pas bien cette formule "nouvelle orientation horizon.18" puisque je retrouve le projet de Clermont plus précis et complété.
Et je souscris à la formule "paradoxe entre manque de précision et trop de précision qui enferme." que j'avais également utilisé après ma lecture du projet de Clermont.

Dans l'esprit d'ouverture à faire vivre que j'ai vu noté, je souhaiterais que soit débattu :
- Quels types de membres comme noté : que des personnes physiques ? Sympathisant et actif, ça recouvre quoi exactement dans notre configuration ? N'y aurait-il pas d'autres dénominations ou d'autres membres ?(cf. CR Lyon)
- Cette association accueillerait-elle des personnes morales ou pas ? Et si non pour quelles raisons ?http://maison-commune.forumactif.com/t115-place-des-ecoles-et-instituts-de-formation-dans-la-mc-inclusion-ou-exclusion#265
- Et la place des coaches et autres intervenants en entreprise (débat avec Yolande du Fayet de la Tour) ?
http://maison-commune.forumactif.com/t109-place-des-coachs-et-consultants-dans-la-maison-commune#263
- Nos valeurs de base, les nommer : lesquelles ?
....
Voir les débats qui ont eu lieu autour du CR de Lyon et dont il ne semble pas avoir été tenu compte dans ce projet.

D'accord avec cette remarque il est dangereux de se focaliser trop vite sur les modalités d’organisation et de décision parce que les uns les autres ne s’y reconnaîtront pas.   Ce qui me fit proposer la mise en place d'une association avec un tronc succinct mais central (ou un socle solide) composé de valeurs de rassemblement à partir desquelles se construirait l'édifice maison nouvelle petit à petit par les nouveaux locataires. (Proposition du 12 janvier:http://maison-commune.forumactif.com/t65-proposition-d-un-processus-objectif-vers-des-statuts-de-la-mc#165
Définir de grandes lignes qui rejoignent l'esprit de nommer avec plus de force les valeurs d’inclusion et de diversité . Dans le forum des propositions ont été faites sur le thème des valeurs éthiques et démocratiques qui pourraient faire socle de départ accompagnés de grandes lignes de fonctionnement à partir de cette base repère. http://maison-commune.forumactif.com/t110-un-socle-de-valeurs-pour-construire-la-maison-commune-contrat#256 

Assez d'accord avec la remarque disant que la rédaction des statuts et d’un règlement intérieur risque de court-circuiter la démarche collective et de donner une forme prématurée. En y ajoutant un bémol. En effet, comment organiser une constituante s'il n'y a pas la proposition d'un moindre petit statut ; et serait-ce vraiment une constituante si aucun contrat d'association n'était adopté comme première figure. Si nous n'y arrivons pas, ce ne serait qu'une répétition de Bordeaux, un bégaiement.

Avant d'aller plus loin dans une proposition d'organisation plus affinée qui pourra servir à la mise en place après la constituante, soumettons nos projets d'organisations à ceux qui les pratiquent dans leur "quotidien" déjà en tout ou en partie Les Colibris, l'UDN mais nous pourrions aussi regarder le fonctionnement du Conseil fédéral suisse, les communes françaises qui se sont organisées à partir de ce mode, etc … et appuyons-nous aussi sur leur expérience. Et demandons leur aussi comment partir de petit pour arriver à construire au fur et à mesure.

Loïc
admin2
Localisation : Grenoble
Messages : 63
Date d'inscription : 19/10/2017

Débats sur CR Nantes : Nouvelle orientation d'horizon18

le Mar 3 Avr - 10:55
Débats sur la nouvelle orientation d'horizon18 : pour plus de détails sur le CR de Nantes CLIQUEZ ICI

CR Nantes a écrit:

Expérimentation d'un cercle de décision

De ces explications et échanges émergent plusieurs questions:
- comment vont se choisir les membres du cercle de coordination?
- quelle autonomie financières pour les pôles, GIS, ...?
- comment s’articulent les Grand Cercle Annuel, Convention et Cercle de Coordination?
- mode de fonctionnement plus précis de la Convention?
- comment provoquer une contagion vers ces nouveaux modes de fonctionnement collectif?
- quels types de membres?
- radiation des membres?

Il est décidé de faire émerger une question qui pourrait être expérimentée en cercle de décision après le repas. La question suivante est retenue: «Quel mode de fonctionnement pour la Convention?»

A la reprise, la question est reformulée pour plus de précision dans notre expérimentation du cercle de décision: «Que doit-on préciser dans d’éventuels statuts pour que la Convention fonctionne?»
Le point 6 ci-dessus est relu.

Une phase d’information complémentaire est tenue par Michel Ulens.  Elle concerne la prise de décision et la contagion expérimentée par lui-même dans des structures associatives auxquelles il a collaboré dans une approche qui a puisé ses sources en Amérique il y a 25 ans (cf. www.esdac.net). Dans ce type de travail, chacun parle en « je » après avoir bénéficié d’un temps de silence et d’intériorisation pour préparer une prise de parole qui partira non de ses idées mais de son expérience de vie, le tour de parole est respecté grâce à l’usage d’une plume, et chacun est reconnu comme expert de sa propre histoire.  S’engage alors un processus qui demande un peu de temps mais permet à tous de participer à l’émergence d’une perle à laquelle tous pourront adhérer.

L'expérience de Michel lui a permis de constater que les personnes sont convaincues de l’intérêt de la démarche non par le discours, mais lorsqu’elles font l'expérience personnelle de cette forme de rencontre.  D’où l’importance à ses yeux d’une expérimentation par le plus grand nombre de gestalt-thérapeutes de ces modalités de rencontre.  

Mais le plus important dans son expérience tient dans l’importance d’aborder dans le bon ordre les problèmes en respectant l’ordre suivant : Qui – Quoi – Comment.  Le vrai travail, celui auquel il faut aussi consacrer le plus de temps, consiste à travailler l’identité de qui on est par la clarté sur ce qui nous rassemble.  Car c’est de cette identité que peut naître un objectif dont on trouvera ensuite facilement les modalités de mise en œuvre parce que le travail de fond aura été fait. A l’inverse, il est dangereux de se focaliser trop vite sur les modalités d’organisation et de décision parce que les uns les autres ne s’y reconnaîtront pas.  

Un facilitateur est choisi sur le mode du volontariat avec consentement du groupe.

Un tour de parole est proposé, sur le mode d’une seule prise de parole par personne.
- manque de précision à la lecture du point 6
- comment est amenée la question à débattre? qui demande quoi?
- comment va-t-on s’y prendre pour associer le cadre des statuts et le rendu de l'expérience? Impression de coincement.
- paradoxe entre manque de précision et trop de précision qui enferme
- qui, quoi, comment? et quand?
- le travail sur le qui prend du temps, parfois plusieurs jours. Comment faire vivre le souffle, comment faire contagion dans l'expérience de la nouveauté avant toute décision.
- la demande émerge d’un groupe de personnes, elle peut-être adressée au Cercle de Coordination qui est chargé d’établir l’ODJ. Les personnes qui demandent vont animer le processus de travail, ce sont elles qui vont porter le cercle de décision sur une exigence de clarté et de précision.
- préciser ce qui relève des statuts et du règlement intérieur.
- est-ce à nous de faire les statuts? Le risque est de trop boucler le projet et de présenter une forme qui ne serait pas discutée suffisamment donc difficilement habitable.
- qui décide et sur quels critères ce qui est décidé par la convention et le grand cercle annuel
.......

Nous faisons donc le choix de renoncer à répondre à la question posée à l’origine et préférons nous centrer sur le processus en cours.
En effet, poursuivre la rédaction des statuts et d’un règlement intérieur risque de court-circuiter la démarche collective et de donner une forme prématurée. Nous questionnons la nécessité de ce travail préalable. Le poursuivre ici risque de vivre un enfermement à produire plutôt qu’une ouverture à faire vivre.

En conséquence nous réorientons le travail d'Horizon 18 vers la diffusion de l'expérience, permettre aux personnes d'expérimenter ce processus de façon à les préparer au travail de l’Assemblée Constituante.


Des propositions d’orientations suivent cette expérimentation:
- l’élaboration de la coquille (forme numéro 5 de la maison nouvelle + ébauche statutaire) est suffisante moyennant réponses aux questions qui ne manqueront pas d’émerger lors des prochaines rencontres en région et débats sur le forum et qui alimenteront l’émergence de la forme actuellement au travail. Les prochaines rencontres en région pourraient faire vivre l'expérience en vue d’une forme d’assemblée constituante à trouver et qui permettrait une contagion. Il s’agit de mettre en cohérence nos valeurs théoriques et leur expérimentation.
- les prochaines rencontres en région seraient une expérimentation de l’horizontalité, aller-retour entre l'expérience, la genèse du projet, la transmission de ce que pourrait être une maison commune, tout cela en vue de l’assemblée constituante.
- nommer avec plus de force les valeurs d’inclusion et de diversité.
- faire le point avec l’UDN du processus en cours, là où nous en sommes des formes produites, en vue d’une assemblée constituante. Mandater 3 à 4 personnes pour rencontrer l’UDN
- faire une vidéo de présentation du dernier schéma N°5 de la maison commune.
- réaliser une présentation informatique power point de ce schéma.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum