Partagez
Aller en bas
admin2
Localisation : Grenoble
Messages : 65
Date d'inscription : 19/10/2017

SYNTHESE CR réunion de Paris 22 Avril 2018

le Mar 1 Mai - 17:07
Nous débutons la rencontre à 9h30 dans les locaux de l’EPG prêtés pour l’occasion à horizon18.

Un tour de présentation des membres présents inaugure la réunion.

Une présentation du projet de Maison Commune là où il en est au 22 avril est proposée.

Des remarques, ajouts et précisions suivent la présentation:

- un groupe local peut être représenté dans la maison commune et exister dans le même temps dans l’environnement extérieur.
- un principe de base des nouveaux modes de gouvernance est l’intelligence collective. Ce principe est un fondamental du fonctionnement des cercles de décision qui ne se limitent pas à la prise de décision par consentement. Le cercle de décision est donc un groupe qui travaille en intelligence collective dans le but de prendre une décision par consentement.
- en terme de structure proposée, nous sommes relativement proches de l’existant avec des appellations différentes. Ce qui fait nouveauté sont les modalités de décisions.

Il y a deux changements véritables:
- deux structures associatives allant vers une seule et
- modifier les modalités de fonctionnement.
La proposition de structure qui part de l’existant relie. Mais se focaliser uniquement sur les modalités de la nouvelle gouvernance peut desservir le changement. Il convient de développer les finalités et objectifs de cette nouvelle maison commune ainsi que les stratégies à adopter au service des changements.

Ces observations orientent le travail de la journée vers une proposition des finalités et objectifs et une proposition des stratégies à suivre.

A - Finalités et objectif.
Nous mettons en place un brainstorming d’où émergent les idées suivantes :
visibilité augmentée, crédibilité, représentativité, rassemblement des différents courants et métiers (moyen pour rendre visible, vivre de la diversité), appartenance à une communauté identifiée, organisme officiel représentatif de la Gestalt-Thérapie, se positionner dans le champ de force social, politique et institutionnel, influencer ce champ de force, y exister, protection et soutien des Gestalt Thérapeutes, garantie du cadre, promouvoir une exigence professionnelle et la défendre si nécessaire, la logique d’inclusion a ses limites notamment le respect des valeurs et des fondamentaux (vigilance face à l’entrisme), construire.
Garder les notions d’engagement, de co construction, de co responsabilité pour les modalités de fonctionnement.

De ce brainstorming émergent deux mouvements, l’un orienté vers l’extérieur et l’autre vers l’interne. Et puis certains mots ou certaines idées sont entre ces deux mouvements. Nous classons dans ces mouvements et sous forme de nuage de mots les idées précédemment émises.
1- mouvement externe: visibilité, politique, officiel, représentativité, champ social, champ politique et institutionnel, influencer, crédibilité, se positionner.
2- entre l’externe et l’interne: exister, identité, protection.
3- mouvement interne: appartenir, légitimité, soutien, promotion de l’exigence, diversité, cadre, rassembler, construire.

Nous passons à une phase de propositions de rédaction des objectifs et finalités de la nouvelle maison commune:

Finalité.
Permettre aux praticiens qui travaillent dans la continuité des travaux de Fritz, Laura Perls, Hefferline et Paul Goldman de promouvoir, protéger et défendre une identité professionnelle.

Objectifs internes:
- appartenir à une communauté qui rassemble et différencie les pratiques et les métiers de la Gestalt et de la Gestalt-Thérapie.
- permettre à cette communauté de professionnels de s’appuyer sur des valeurs et des exigences éthiques et déontologiques partagées.
- soutenir la légitimité des praticiens qui se réfèrent à ce cadre.
- poursuivre la construction et la validation d’une identité professionnelle individuelle et collective de ses membres.

Objectifs externes:
- assurer la représentativité des professionnels de la Gestalt et de la Gestalt-Thérapie sur les plans national et international.
- se positionner et faire reconnaître nos contributions dans les champs social, politique et institutionnel.
- développer la visibilité et la crédibilité des pratiques et des praticiens de la Gestalt et de la Gestalt-Thérapie.

B - Stratégies soutenantes des changements.
Une phase d’information sur les processus du changement est proposée par Florence L.
En voici une synthèse:
- annonce du changement par les porteurs du projet.
- phase de résistance avec expression d’oppositions et de critiques.
- phase un peu dépressive de prise de conscience des pertes occasionnées par le changement.
- phase de réévaluation du changement, conscience des avantages et inconvénients du changement.
- phase d’appropriation du changement avec émissions de propositions pour faire évoluer le changement.

Un exemple est donné autour d’une situation de changement vécue par une structure d’entreprise familiale.

De cette information découlent les postures suivantes: ne pas entretenir une lutte dans un prosélytisme ou une volonté de convaincre, les mouvements de changement sont inéluctables, chacun est invité à y prendre la place qu’il évalue comme étant la sienne, l’accueil de rythmes hétérogènes est essentiel, partager les réalités du mouvement de changement en cours s’appuie sur la fine subtilité du respect des individus qui forment le collectif.

Une proposition concrète d’évolution du forum étaye cette réflexion: création sur le forum d’un espace intégrant les arguments d’opposition au projet comme des éléments du débat participants à la construction du changement en cours. L’intitulé de cet espace pourrait être «désavantages et inconvénients »
En profiter pour rappeler que pour contribuer aux débats et échanges sur le forum, il est obligatoire de s’inscrire. À placer sur la bande déroulante de la page d’accueil du forum si possible.

Dans notre situation et en relation avec le respect des différentes phases décrites du changement, aucune des phases n’est pire ou meilleure, aucune structure actuellement existante et/ou les membres qui les constituent ne sont plus ou moins engagés dans ce changement. Elles et/ou ils se situent à des endroits différents. Un jugement de valeur des rythmes différents pourrait aboutir à un phénomène contre productif par tentation d’appuis privilégiés sur ce qui nous semblerait plus favorable et proche de notre proposition de changement.

C - Stratégies d’organisation de l’Assemblée Constituante.
Nous choisissons de clarifier ce que nous aurons à faire, ce que nous aurons à négocier en concertation avec les CA de la SFG et du CEG-t et ce que nous n’aurons pas à faire.

À faire, par horizon18:
- transformation du groupe actuel avec redéfinition et redistribution des missions et des fonctions vers un groupe élargi. Il n’est pas imaginable de poursuivre ce travail de cette façon dans la durée sous peine d’un manque de cohérence face au collectif. L’organisation actuelle a du sens actuellement. Le changement d’orientation vers une assemblée constituante doit s’accompagner d’un changement de modalités et de partage du travail s’appuyant sur un engagement collectif.
- création d’une association temporaire pour financement de l’AC.
- logistique de l’AC
- mise en place des modalités d’adhésion à la maison commune lors de l’AC, par exemple en mettant en place un droit d’entrée dans la MC valable pour la première année.

À faire, en concertation avec les CA des deux associations existantes:
- planning des AG et AC
- financement de l’AC

On ne fait pas:
- participation aux AGE de dissolution des deux associations nationales existantes.

La réunion se termine à 16h30.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum