Partagez
Aller en bas
Loïc Benoist
Localisation : Paris
Messages : 78
Date d'inscription : 23/10/2017

Re: Quelle éthique associative souhaitons-nous pour la maison commune ?

le Jeu 4 Jan - 22:54
Bonjour,

 Bien d'accord pour convenir qu'une raison première -sinon la principale- de la scission fut la guerre des chefs au sein du CA afin de savoir qui aurait "la plus grosse" … école ! La plus reconnue avec le plus d'étudiants, sous tendue par une confrontation autour de la quantité versus qualité.

Ce pan d'histoire est-il une raison suffisante pour dire aujourd'hui : plus aucune adhésion d'école sous n'importe quelle forme dans la nouvelle maison commune ? Sont-ils des monstres dont il faut avoir peur ?

 Je suis beaucoup plus circonspect et réfléchissons avant de prendre des positions radicales : jeter le bébé avec l'eau du bain.

 Après la scission de 1996, la SFG et le CEGt ont réagi de manières totalement différentes :

- Le Collège a été construit par les écoles qui y adhéraient avec un représentant au CA. Le processus d'agrément passant par la case CA.

- A la SFG, sans que rien ne soit traduit dans les statuts ni R.I., les dirigeants des écoles (non-adhérentes) se sont abstenus de siéger au CA. Le processus de titularisation/agrément a été dévolu à une instance autonome dans laquelle les responsables d'écoles n'ont pas le droit de siéger.

(La titularisation/agrément en CA a été l'une des causes de la scission).

J'entends qu'aujourd'hui, le Collège vit un enchevêtrement/confusion des liens entre les écoles, des adhérents issus de ces écoles et le CA (Marc T.). Il y a quelques années, la SFG s'est vécue avec des liens trop distendus avec les écoles (pas ou trop peu) qu'elle a cherché à tisser.

Comment peut-on envisager tisser et entretenir des liens sains et constructifs entre la Maison Commune et les écoles/instituts sans aboutir à de l'enchevêtrement ? Créer la juste distance relationnelle ?

Cela doit être possible malgré tout. Comment fait l'EAGT (et aussi la FF2P) pour que l'adhésion des écoles et des membres individuels soient compatibles ? Quels dispositifs ont-ils mis en place pour que cela fonctionne ? On pourrait se renseigner et s'en inspirer ?

Dans "ébauche d'organisation d'une maison commune", j'ai proposé un dispositif ? Serait-il suffisamment ajusté ?

J'ai de la difficulté à concevoir une maison commune sans un dispositif qui fait lien particulier, qui fait échange voire collaboration avec les écoles ; lesquelles -malgré tout- participent pour une bonne part au rayonnement de la Gestalt-thérapie !

Et la recherche pourra-t-elle se développer sans la participation des écoles ?

A regarder aussi dans le cadre d'une Maison Commune NOGT.

De plus, il pourrait nous être utile de ne pas oublier les souhaits des 500 gestaltistes consultés (Collectif 109). Question 14 : Quels seraient les types de relations à créer entre les instituts de formation et la future maison commune ?

Plus de 47% sont favorables à des coopérations (recherche, formation) et des mises en commun (promotion, développement GT) avec les écoles ; et seulement 12,5% préfèrent une complète indépendance.

Éviter l'enchevêtrement.

Certes il y aurait peut-être besoin d'une instance qui veillerait aux conflits d'intérêts, aux enchevêtrements possibles mais pas seulement dans les rapports aux dirigeants des écoles. Serait-elle une instance plus proche de la médiation, de la gestion des conflits sous toutes leurs formes (intérêts compris) ?

Avant cela, il pourrait être suffisant de mettre des dispositions préventives dans le R.I. (charte de fonctionnement) sur les qualités requises pour certaines places stratégiques ou dans certaines instances en prévoyant certaines incompatibilités (comme c'est déjà le cas pour les CED).

 Loïc
Marc T
Localisation : Vif-Grenoble
Messages : 16
Date d'inscription : 21/11/2017

L'éthique entre nous

le Sam 30 Déc - 16:11
La SFG puis le Cegt se sont construits autour des écoles comme le dit Jacques Blaise dans polyphonies.
Voir quelques extraits ici :
http://maison-commune.forumactif.com/t55-extrait-de-polyphonies-sur-les-raisons-de-la-scission

Nous sommes Gestalt-thérapeute mais pas uniquement il y a aussi des superviseurs, des formateurs, et des instituts de formations. Et derrière des sous et des jeux de pouvoirs.
Dans les extraits de polyphonie, il y a des guerres de chefs, d'écoles, de pédagogie qui ne convient pas mais ce sont pour beaucoup des rivalités d'écoles.

La proposition d'une maison nouvelle de professionnels de la gestalt-thérapie sans instituts est primordial pour réduire (est il possible d'éviter totalement ?) les jeux de pouvoir.
Les enjeux autours des écoles pourra cependant rester et il me semble important d'avoir une regard continu sur notre étique sur toute les actions que la maison commune pourrait avoir.
Je propose d'avoir un mécanisme (à définir) pour systématiquement interroger les enchevêtrements, les jeux de pouvoir et d'influence sur les différentes actions de la maison nouvelle.
Ce mécanisme est à mettre en oeuvre lors des conventions, de la mise en place des GIS, en Grand cercle annuel.
Ce pourrait être un rôle spécifique du cercle de la coordination qui se focaliserait uniquement sur l'éthique.

Peut être une personne de l'entité d'éthique et déontologie. Ce rôle ce doit d'être tournant.
Il y aurait nécessité d'écrire une charte ou un code.



Admin
Admin
Messages : 42
Date d'inscription : 18/10/2017
http://maison-commune.forumactif.com

Quelle éthique associative souhaitons-nous pour la maison commune ?

le Mar 26 Déc - 15:32
Le règlement intérieur et peut-être aussi les statuts peuvent comporter des articles sur l'éthique au sein de la future maison commune.
Par exemple : un problème éthique récurrent de nos associations est le cumul des fonctions avec conflit d'intérêts ("doubles casquettes").
Comment remédier à cela ? Pouvons-nous imaginer des garde-fous ?
Quelles autres situations nécessiteraient une mise au point claire dans nos documents fondamentaux ?

Emmanuelle

_________________
Emmanuelle
Contenu sponsorisé

Re: Quelle éthique associative souhaitons-nous pour la maison commune ?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum