Partagez
Aller en bas
Marc T
Localisation : Vif-Grenoble
Messages : 19
Date d'inscription : 21/11/2017

Extrait de POLYPHONIES sur les raisons de la scission

le Sam 30 Déc - 14:33
J'entends souvent que la scission a pour origine des raisons éthiques mais j'ai du mal à avoir des informations plus précises.

J'ai donc relu ces vacances le livre POLYPHONIES qui a été édité à l'occasion des ETATS GENERAUX DE LA GESTALT THERAPIE de 2008.
J'y ai trouvé de nombreux témoignages sur les possibles raisons éthiques de cette scission.

Cette liste comporte des extraits choisis et donc surement subjectifs mais je pense qu'elle peut éclairer le débat sur la maison nouvelle.


D.Descendre P59 – Contextes et enjeux de cette rupture :
Conflits autour de la revue : les articles publiés, ceux qui sont refusés , guerres d’écoles dans le domaine de l’édition.
Divisions autour du sujet de la titularisation : accepte-t-on des candidats en fonction de leur compétence ou de l’école ou ils ont été formés ?
Accusation d’utiliser la SFG et de se l’approprier pour servir les fins commerciales de son école
Conflit à propos de l’éthique : désaccords sur les fondements théorique et méthodologique : vous êtes des théoriciens sans âmes versus vus n’êtes que des techniciens sans intelligence
Guerre des chefs
Les difficultés à reconnaître des différences de courant et d’orientations se mêlent des conflits de personnes.

JM Delacroix - P43
Une histoire qui s’est développée autour du clivage : … A l’origine, elle est née des réactions de Perls à Freud, Reich à la psychanalyse. Elle est née de la division. Et son histoire va être marquée par la division: cote est/ouest, Fritz/Laura, Perls/Goodman, Les perlsiens/les goodmaniens, IFGT/EPG, Grenoble/Bordeaux, SFG/CEGT, …
Et l’histoire fut rude car ces divisions créèrent des clivages dans la pensée et dans les communautés avec un point culminant autour de ceux qui pensent bien et les autres qui n’y ont rien compris. Nous avons vu se mettre en place une sorte de dogmatisme avec comme conséquence ce que j’ai appelé la culture du mépris.

JM Robine - P73 –
Je nous (Serge Ginger et JM Robine) considérais et continue à considérer qu’ l’époque nous étions des porte drapeaux de 2 orientations fondamentales et opposées de la Gestalt-thérapie
Je pense malgré tout ce que ces 2 orientations fondamentales – théoriques et méthodologique – auraient pu continuer à coexister au sein d’une même société s’il n’y avait eu de graves désaccords éthiques et déontologiques liées à certaines pratiques pédagogiques, commerciales et même à des distorsions de réalités, des faits et de l’histoire.
.. Cette solution (quitter la SFG), vu le rapport quantitatif des forces en présences, me paraissait alors le seul moyen à ma disposition pour me désolidariser de ces pratiques.

G Masquelier - P77 –
Il me semble que le conflit s’est cristallisé autour de 2 extrêmes. D’un coté, l’EPG qui par son nombre de ses étudiants représentait plus de la moitié des inscrits à la SFG, membres qui pouvaient donc « prendre le pouvoir » lors des votes et influencer les orientation de la société. D’un autre coté, les « minoritaires », qui s’étaient retranchés dans la citadelle du savoir et de la théorisation.
Bref il y avait d’un coté les « marchands du temple », accusés de faire du commerce avec la Gestalt-thérapie et de flirter avec les médias, de l’autre « les puristes », chargés de préserver les spécificités de cette approche (je n’ose pas écrire « les grands prêtres »).

J Pearon - P82 –
… Aussi ai je bien compris qu’il ne peutyu avoir une saine confrontation qu’après une sincère compréhension.

P Coret - P85 –
… Aussi différents que pouvaient être Perls et Goodman, ils n’en ont pas moins réussi à construire une approche cohérente de la souffrance humaine.
… c’est de nos différences que nous pouvons attendre les plus grandes richesses.

J Blaize - P89 –
Pourtant 12 ans après la scission, beaucoup de personnes de la communauté gestaltiste ont encore besoin d’y mettre du sens, de sortir d’un « secret de famille »
Nous parlions tous de Gestalt-thérapie ou de Gestalt ce qui n’est pas tout à fait pareil mais il nous était impossible d’expliciter nos différences alors même qu’elles crevaient les yeux. Nous étions tous ou presque membre du même conseil d’administration, mais nous étions aussi tous, ou presque, responsable d’instituts de formation. Tout le monde le savait, mais tout le monde semblait penser que cela n’avait guère d’importance et qu’il ne s’agissait finalement que de conflits interpersonnels.

M Petit - P101 –
Aujourd’hui et depuis longtemps je pense que le processus de psychothérapie génère une alchimie qui repose essentiellement sur la qualité de présence et de l’être. Alors, que les référents théoriques soient Goodman, Heidegger ou Fairbairn, ils constituent d’honnêtes tentatives pour éclairer et préciser une pratique. J’admire la cohérence d’une théorie et je tente d’en assimiler le miel, si nécessaire de m’y référer et de la transmettre.
Ce métier nécessite des décennies d’ascèse : thérapie personnelle, supervision,  questionnement théorique, recherche encore et encore des chemins qui éclairent la pratique.
Evidement ce mode d’être exclut la participation à aucune chapelle. Je respecte tout psychothérapeute qui travaille selon la ligne de cohérence qui lui convient le mieux du moment que celle-ci n’est pas le fruit de la paresse ou de la complaisance.

Témoignage en atelier P317 – Loyauté et immobilisme
Elle est en recherche de posture thérapeutique. Construire avec nos différences n’est pas simple, dans ce cas là, dit elle, réussir à être à coté de l’autre ou avec lui est une épreuve. Se rapprocher de l’autre différent pose la question de la loyauté et de la déloyauté par rapport à son groupe d’appartenance.
Personne ne m’interdit de me relier à un autre courant que le mien mais je ne le fais pas, comment réussir à me respecter en me démarquant d’un autre proche qui appartient à un certain courant sans me sentir déloyal.
Il y a des conflits entre loyauté relationnelle et construction de son identité professionnelle, entre appartenance clanique et liberté individuelle.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum