Partagez
Aller en bas
Admin
Admin
Messages : 42
Date d'inscription : 18/10/2017
http://maison-commune.forumactif.com

Synthèse : CR de la rencontre de Vers-Pont du Gard 13-14Janvier

le Jeu 18 Jan - 20:45
Compte-rendu de la réunion locale du 13-14 janvier 2018
à Vers Pont du Gard

Présents : Dominique Faure, Yves Caussanel, Marc Thouret, Didier Nouvelle, Marie-Sophie Pertusier, Emmanuelle Gilloots
Et Jean-Paul Sauzède le dimanche.

L'ordre du jour prévu sur le forum avant la réunion a été traité dans sa totalité. Quelques points ont été rajoutés en cours de rencontre au grés des questions soulevées.

Questionnement des fonctions : les personnes remplissant des fonctions sont prêtes à poursuivre. Pas de remise en cause de ces postes.
Il semble intéressant d'envisager une deuxième personne pour les fonctions de coordination et de gestion des réunions locales.

Amélioration de nos méthodes de travail :
Nous convenons d'être plus vigilants à la cohérence de nos façons de travailler avec les principes appris de l'UDN.
Il semble nécessaire qu'un régulateur recadre les débats quand on s'éparpille.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pour rappel vous pouvez ouvrir le débat, proposer d'autres idées, questionner  les points de ce sujet :
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dans le sous forum des débats ==>   http://maison-commune.forumactif.com/f1-organisation-et-debats-sur-la-maison-commune
Dans le sous forum  des débats spécifique à l'éthique et la déontologie ==> http://maison-commune.forumactif.com/f12-organisation-et-debats-sur-ethique-et-deontologiele


Communication :

Une demande est faite de mieux expliciter les motivations et le processus de réflexion qui sous-tendent les propositions décrites dans les synthèses.
Il nous semble important de rappeler :
qu'il est nécessaire que chacun fasse un travail d'auto-formation, par exemple en allant sur le site de l'UDN
qu'il est important de lire les contenus du forum et ses explications pour se l'approprier
que tous les éléments de proposition apparaissant dans les compte-rendus et synthèses  sont provisoires et peuvent être questionnés. Les synthèses sont des points de route, pas des conclusions
nous souhaitons que le débat soit constitué de propositions que les réunions tentent de coordonner et de prendre en compte. Il ne s'agit pas d'un débat « pour » ou « contre » dans lequel chacun défendrait son  projet. Chacun est donc invité à faire des propositions, en essayant de tenir compte des propositions déjà faites.

Comment communiquer et transmettre les savoir-faire appris auprès de l'UDN ?
En mars, les Journées de Rencontre de la SFG nous ouvrent la possibilité d'animer un atelier le vendredi après-midi. Nous choisissons de répondre favorablement à cette proposition avec en projet de proposer l'expérimentation d'un cercle de décision.
Emmanuelle et Dominique sont disponibles pour animer cet atelier. Il serait souhaitable qu'au moins deux autres personnes les rejoignent.
Le projet devra être précisé dans les deux mois qui suivent. Les propositions sont les bienvenues.

Communication lors de l'AG du CEGT :
Il est rappelé que nous n'avons pas encore reçu de réponse à nos courriers aux deux CA (ce qui n'est pas étonnant puisque notre envoi date de 5 jours seulement).
Lors de l'AG, nous disposerons de 40mn :
Yves fera une présentation du groupe Horizon 2018 avec rappel des prochaines dates de réunion en région
Dominique fera une présentation du forum en insistant sur l'aspect provisoire des propositions et l'importance des contributions positives, c'est-à-dire apportant elle-même de nouvelles propositions.
Emmanuelle lira un texte moins informatif et plus engagé. Ce texte a été lu lors de la réunion. Sa version amendée sera annexée au présent compte-rendu.
Les textes de ces trois présentations seront mis en ligne sur le forum et communiqués aux deux CA pour diffusion à l'ensemble des adhérents comme proposé dans notre courrier.

Les adresses collectées par le groupe Faire-part ont été transmises à Marc Thouret. Il s'agit des adresses des personnes ayant souhaité recevoir une information sur les suites des travaux des groupes issus des Journées de Bordeaux. Marc crée une mailing liste avec toutes ces adresses (207 à ce jour) et une adresse mail afin de communiquer avec cette liste. L'adresse est info.horizon18@gmail.com. Cette adresse est à diffuser aux collégiales. Nous y diffuserons les mêmes informations qu'aux deux CA et à la coordination. Cette mailing-liste pourra s'enrichir des adresses de toutes les personnes qui en feront la demande en envoyant un mail à info.horizon18@gmail.com.
Les adresses récupérées seront partagées avec Joële Meissonnier pour diffusion aux autres groupes de travail. Joële nous transmettra également les adresses récupérées de son côté.
Cette décision est une décision opérationnelle. Elle peut être remise en cause et fera alors l'objet d'une discussion lors de la réunion de février.
Une information sera publiée sur le forum sur cette liste et la possibilité de s'y inscrire pour recevoir les newsletters. En l'absence d'objection majeure d'ici 2 semaines, cette proposition sera considérée comme adoptée.

Forum : la ré-organisation du forum a amené les administrateurs à distinguer les lieux de publication des synthèses des lieux où les propositions faites dans ces synthèses sont discutées. Cette séparation est remise en cause par un membre.
Les contraintes techniques du forum font qu'il n'est pas possible de rédiger ses commentaires en ayant sous les yeux le texte de la synthèse.
Il est nécessaire de préparer sa réponse en ouvrant un sujet pour chaque point de la proposition que l'on veut commenter. Ne pas traiter plusieurs sujets dans un même message.
Marc rédigera un pied de page à ajouter à toutes les synthèses qui rappellera où aller pour poser des questions, faire des commentaires ou des propositions et l'adresse info.horizon18@gmail.com

Présentation par Marc d'un shéma explicitant le processus de travail d'Horizon 18.
Après discusion et améliorations, voici le schéma.




Fonctionnement financier d'Horizon 18 :
2 associations locales ont voté un accord de principe pour nous aider financièrement. Une autre possibilité est en cours de discussion. Marc va contacter l'AGRA (Lyon).
Suite au protocole élaboré lors de la réunion de décembre, Yves n'a reçu aucune demande d'aide financière pour la réunion de janvier. Cette proposition de protocole n'a pas soulevé d'objection.
Yves peut envoyer un message explicatif à toutes les associations locales.
Si la réunion d'avril ne peut pas avoir lieu à Bruxelles, elle pourrait être envisagée à Paris avec une location de salle si nécessaire.
Marc propose de s'appuyer sur les membres d'Horizon 18 qui sont proches d'associations locales pour relayer le message.
Il est proposé de contacter, de la même façon la Société des Coachs et Consultants Gestaltistes (S2CG).
Cette aide financière pourrait aussi être utilisée pour financer une formation avec l'UDN.
Il est demandé que chacun puisse évaluer sa participation consciente (en temps et en argent).

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pour rappel vous pouvez ouvrir le débat, proposer d'autres idées, questionner  les points de ce sujet :
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dans le sous forum des débats ==>   http://maison-commune.forumactif.com/f1-organisation-et-debats-sur-la-maison-commune
Dans le sous forum  des débats spécifique à l'éthique et la déontologie ==> http://maison-commune.forumactif.com/f12-organisation-et-debats-sur-ethique-et-deontologiele


Rencontres locales :
Nos collègues belges n'ont pas encore réagi à la proposition de faire la rencontre d'avril à Bruxelles. Il est maintenant nécessaire qu'ils se manifestent auprsè d'Yves d'ici 15 jours.
Sans réponse de leur part, la réunion sera organisée à Paris.
Il est rappelé qu'il est nécessaire que les participants aux rencontres locales s'inscrivent pour prévoir des locaux adaptés.

Propositions en vue des futurs statuts :

Devons-nous présenter plusieurs projets ou un seul ?
Présenter plusieurs projets pourrait aboutir à les mettre en opposition. Nous envisageons de présenter un projet avec plusieurs options possibles.
Préparer une publication sur le forum d'une ébauche de statuts avec les arguments liés à chaque point. Emmanuelle prépare une première version de ce document qui sera mis en ligne sur le forum pour amendement et débat.

Discussion sur la façon dont les choses pourraient se passer en juin après remise du projet aux deux CA. Cette suite doit être discutée lors des prochaines réunions en région en tenant compte des décisions prises par les deux AG du CEGT et de la SFG en janvier et mars.
La dissolution d'Horizon 18 en juin paraît prématurée. Il semble nécessaire de rester présents pour accompagner ce projet et son éventuelle mise en œuvre lors d'une éventuelle assemblée constituante.

Travail d'analyse du projet 1 (inspiré de la structure de l'association Colibris).

Projet 1




Il est rappelé que cette structure amis du temps à émerger dans cette association (environ 12 ans) et qu'elle est le fruit d'un long processus de maturation. Cela nous rappelle que la forme que nous préparons devra elle aussi maturer et faire l'objet de nombreux remaniement pour s'ajuster à la réalité de notre communauté. Notre proposition initie un processus, elle n'en est pas la conclusion.

Ce projet repose sur la répartition des adhérents dans des collèges. Il est proposé des collèges par métier, un collège des groupes locaux...

L'idée du collège procède d'une volonté de relier les différentes composantes de l'association
un groupe de pilotage est chargé de la coordination. Les idées et initiatives viennent des collèges, pas du groupe de pilotage. Le groupe de pilotage n'est pas dans une relation hiérarchique avec les collèges.
cela semble une structure assez fédérative
le mot collège utilisé ici nous semble créer de la confusion avec le Collège actuel. Nous décidons d'utiliser le mot « pôle ».
les Groupes d'Intérêt Spécifiques sont regroupés au sein d'un pôle.
Le pôle des groupes régionaux nous questionne : faut-il prévoir des groupes séparés pour thérapeutes et coachs ?
Point commun avec le projet 2 : le pilotage ou coordination est une structure opérationnelle au service de l'association, pas une structure décisionnelle au niveau politique.
Les pôles sont autonomes dans ce projet, y compris dans leurs relations avec l'extérieur. Comment situer clairement l'autonomie des pôles lorsque les décisions à prendre engagent l'ensemble des adhérents ? (par exemple l'adhésion à une fédaration nationale ou internationale).
Le pôle opérationnel nous questionne : il y aurait besoin d'un groupe opérationnel dans chaque pôle ! Ce pôle risque de constituer un étage supplémentaire dans la dimension verticale de l'association.
La prise en compte de la situation actuelle à travers la création de pôles par métier permet de ne pas mettre en tension les demandes de séparation entre les différents types d'adhérents.
Elle apporte une réponse aux enjeux identitaires.
Dans ce projet, l'adhérent choisit un ou plusieurs pôles d'appartenance lors de son adhésion.
Dans ce shéma, quel peut être l'intérêt d'un adhérent de participer au grand ensemble, de se regrouper avec les autres pôles ? Qu'est-ce qui pourrait pousser un adhérent qui est bien dans son pôle métier, dans son groupe régional représenté dans le pôle des groupes régionaux, à s'intéresser ou à investir l'ensemble de l'association ? Quel serait l'objectif de ce rassemblement ?

Il y a une contradiction entre la nécessité de rassembler vis-à-vis de l'extérieur et l'autonomie des pôles vis-à-vis de l'extérieur. Cela nécessiterait de mettre des limites à l'autonomie des pôles lorsque les actions ou décisions engagent l'ensemble des adhérents.
Comment réguler les conflits entre pôles ? Il y a des enjeux de pouvoir et des conflits d'autonomie possibles entre pôles.
Le risque de cette forme pourrait être de recréer des « bulles » indépendantes les unes des autres. Qu'est-ce qui motiverait les « bulles-pôles » à s'ouvrir les unes aux autres ?
Cette proposition respecte la situation actuelle avec des membres qui sont très attachés à leur identité professionnelle et ne veulent pas que cette identité soit diluée dans un grand ensemble dans lequel ils ne se reconnaitraient pas. Elle pourrait constituer un point de départ à partir duquel ouvrir progressivement les interactions entre les pôles.
Nous remarquons que notre communauté n'a plus de grands projets communs qui donne du sens au fait d'être ensemble depuis la fin de la lutte contre la réglementation du titre de psychothérapeute.

Projet 2  (inspiré des statuts de deux autres associations) :


Dans ce projet, les activités se font dans le cadre des initiatives de Groupes d'Intérêt Spécifiques.
Ces groupes se forment sur la base d'un objectif commun, pas sur une base identitaire.
Il est nécessaire de distinguer les GIS qui se créent à l'initiative des adhérents, et les commissions institutionnelles (déontologie, agrément des personnes, agrément des formations...)
Voir aussi le CR de la rencontre de Clermont-Ferrand

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pour rappel vous pouvez ouvrir le débat, proposer d'autres idées, questionner  les points de ce sujet :
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dans le sous forum des débats ==>   http://maison-commune.forumactif.com/f1-organisation-et-debats-sur-la-maison-commune
Dans le sous forum  des débats spécifique à l'éthique et la déontologie ==> http://maison-commune.forumactif.com/f12-organisation-et-debats-sur-ethique-et-deontologiele


Essai d'intégration des deux projets : Projet 3

Beaucoup des petits groupes internes aux pôles du projet 1 pourraient devenir des GIS
les commissions institutionnelles du projet 2 pourraient devenir des pôles et respecter des critères identitaires. Par exemple le pôle déontologie pourrait comprendre une commission pour les thérapeutes appuyée sur un code spécifique et une commission pour les coaches appuyée aussi sur un code spécifique.
Clarifier les activités qui répondent à des besoins institutionnels et ne peuvent pas être des GIS : Ethique et déontologie et questions juridiques, Agrément des personnes (en différenciant les différents métiers), Agrément des formations (en s'appuyant sur l'EAGT), Publication d'une revue à comité de lecture, Représentation internationale, Recours (par rapport aux décisions des pôles institutionnels). Ces activités sont des pôles.
Le pôle publication serait à repenser (nouveaux formats?)
Des GIS peuvent se créer sur les même thèmes, mais leur objectif est alors de réfléchir ou mener des actions ensemble.
Les pôles seraient des lieux de décision. L'autonomie de chaque pôle est à préciser en fonction de ses spécificités (par exemple des obligations de confidentialité) et à préciser dans sa lettre de mission.
En interne, chaque pôle définierait sa structure de départ et s'organiserait pour remplir au mieux sa mission. Il rédigerait son propre règlement intérieur.
La définition des pôles et le principe de leur autonomie figureraient dans les statuts, contrairement aux GIS. Dans les statuts il n'y aurait qu'une définition générale pour les GIS et leurs modes de création et suppression.
Les pôles seraient financés par les cotisation des membres, comme le cercle de coordination
Les pôles ne seraient pas des groupes ouverts. Leurs réunions ne rassembleraient que leurs membres.
La composition des pôles devrait prévoir la place des différentes indentités composant l'association. Ce point serait à préciser dans les statuts. Les identités doivent être reconnues au sein des pôles.
Comment définir l'identité d'un adhérent ? Sur un critère de métier ou sur un critère de courant théorique ? Les crières pertinents pourraient être différents pour chaque pôle.
Les GIS sont des espaces de croisement des expériences. Ils sont créés sur la base d'un intérêt commun, pas sur la base d'une identité commune. Un adhérent pourrait participer à un GIS dans un domaine qui n'est pas le sien pour s'informer et dialoguer avec d'autres pratiques.
C'est une invitation à sortir des clivages identitaires.
Un GIS devrait préciser à sa création son sujet d'étude ou son objectif. Un GIS ne peut pas se créer avec pour seul objectif d'affirmer une identité.
Il serait nécessaire d'utiliser de façon beaucoup plus large les outils informatiques pour diffuser les travaux des GIS : forums, agendas partagés, blogs, etc.

Comment poser un garde-fou aux tentatives de prise de pouvoir ? Par exemple, comment faire si un groupe de personnes s'entendent pour investir un des pôles pour y imposer leurs orientations ?
Dans le processus des cercles de décision, l'objection majeure argumentée permet de bloquer les décisions et orientations préjudiciables à l'association
Importance de remettre en cause chaque année les fonctions à la coordination ou aux pôles.

Groupes locaux :
Ce qui rassemble les membres n'est plus un intérêt commun comme dans les GIS mais une localisation géographique
Autonomie des groupes locaux pour oganiser leurs activités et leur financement
L'importance des GL est de faciliter les rencontres physiques, les liens, la convivialité
Pour une association locale, se dissoudre pour rejoindre la maison commune signifie s'intégrer dans une association à caractère professionnel avec un code de déontologie et une procédure de traitement des plaintes. Ce n'est pas un choix anodin !
Dissolution ne signifie pas disparaître mais changer de forme
Est-ce qu'une association locale pourrait être membre personne morale de la maison commune ?
Proposition que les associations locales ne soient pas obligées de se dissoudre pour devenir Groupe Local de la Maison Commune. Elles pourraient devenir GL en restant elle-même si tous ses membres adhèrent à la Maison Commune et si elle a fait un chemin de rapprochement avec la MC sur les modes de gouvernance et la philosophie générale de son focntionnement.
Question des formations organisées par certaines associations locales. Les GIS et les pôles n'ont pas vocation à organiser des formations ou supervisions. Mais les groupes locaux étant autonomes, ils peuvent ponctuellement organiser une formation ou inviter un formateur pour une action ponctuelle.
Certaines initiatives locales du type Journée d'Etude pourraient être soutenues par le national pour favoriser l'ouverture aux membres d'autres régions
Il serait intéressant d'ouvrir un sujet sur les groupes locaux dans les débats suite à la réunion de Vers.

Schéma du projet 3


Assemblée Générale : le rassemblement d'un grand nombre de personnes pose des problèmes logistiques et organisationnels.
Elle devrait se tenir sur 2 jours pour avoir le temps de faire des cercles de décision.
Proposition de ne pas l'appeler Grand Cercle Annuel mais Rassemblement Annuel
Nécessité d'étudier le financement de ces rassemblements : est-ce compatible avec une cotisation à 50 ou 60 euros ? Comment s'appuyer sur les groupes locaux pour trouver des salles à des tarifs concurentiels ?

Questions diverses :

Mettre à l'ordre du jour d'une réunion locale l'organisation financière de la maison commune. Ouvrir un thème sur le forum sur cette question ;

Mettre aussi à l'ordre du jour et sur le forum l'après juin. Création d'un comité de suivi ? Il s'agirait d'accompagner le processus, l'évolution de la forme proposée, expliquer, répondre aux questions.

Nom : Maison des Gestaltistes Francophones
Remarque : on ne peut pas se dire association européenne dans le mesure où nous n'avons pas de représentation légale dans d'autres pays européens ou auprès du Conseil de l'Europe. La mention « française » ou « européenne » dans le nom d'une association ne fait pas référence à la nationalité de ses membres mais à son statut juridique dans un territoire donné.

Question de la responsabilité juridique de l'association : responsabilité collective des membres de la coordination. Une éventuelle délégation de responsabilité aux pôles ne déchage pas la coordination, elle ajoute la responsabilité du pôle à celle de la coordination. Qui représenterait l'association devant les tribunaux ?

ODJ de la réunion de Lyon (février) :
Elections sans vote et sans candidats
Finances de la MC
Après-juin
Cet ODJ sera mis en ligne sur le forum pour être complété.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pour rappel vous pouvez ouvrir le débat, proposer d'autres idées, questionner  les points de ce sujet :
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dans le sous forum des débats ==>   http://maison-commune.forumactif.com/f1-organisation-et-debats-sur-la-maison-commune
Dans le sous forum  des débats spécifique à l'éthique et la déontologie ==> http://maison-commune.forumactif.com/f12-organisation-et-debats-sur-ethique-et-deontologiele


Dernière édition par admin2 le Mar 30 Jan - 11:36, édité 2 fois (Raison : Ajout des schémas pour les projets 1, 2 et 3)

_________________
Emmanuelle
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum